Nos finances

Caulmont vit sans subvention publique ou ecclésiale. Depuis toujours c’est le seul soutien privé de ses membres et amis qui, pratiquant le partage des biens ou l’offrande, défient les lois économiques et permet le miracle d’une vie matérielle autonome de notre accueil en liberté.

Les recettes de Caulmont sont constituées par :

  • la participation des hôtes à l’accueil
  • les dons des amis
  • les abonnements à la revue Nouvelles.